Retourner à la liste des publications

Le droit d’accès aux soins pour les personnes vivant avec un handicap

Posté le mercredi 24 mars 2021

Depuis de nombreuses années, l’accès aux soins des personnes en situation de handicap constitue un enjeu majeur pour le secteur médical. Sujet récurrent, il n’en reste pas moins sensible et complexe. Ministère après ministère, chacun essaie d’apporter sa pierre à un édifice pour l’accès aux soins des handicapés mais cela reste encore instable. En effet, même si des améliorations ont déjà eu lieu, la réalité du terrain laisse encore apparaître des différences sensibles avec les parcours de soins classiques.

Qu’est-ce que le droit d’accès aux soins des personnes handicapées ?

Dans la loi française, nul ne peut faire l’objet d’une discrimination dans le cadre de la prévention et de la réalisation des soins médicaux. L’accès aux soins des handicapés est un droit établi législativement, que ce soit pour les personnes en difficultés économiques ou physiques. Obtenir des rendez-vous, pouvoir se soigner décemment, être accueilli de manière convenable… Tout ceci n’est pas un privilège, mais une mission que la société s’est confiée. Pour chaque patient, l’accès aux soins est un droit fondamental, au même titre que le respect de la dignité, la liberté de choisir son praticien ou encore le secret médical.

Accéder à une qualité de soins standard est un enjeu majeur pour les personnes vivant avec un handicap. Plus que pour tout autre, il est vital de bénéficier d’un niveau et d’une fréquence de soins adaptés à leur handicap. Se rendre à des rendez-vous peut s’avérer déjà assez contraignant, inutile que les acteurs du système médical les freinent dans leur volonté de se soigner. Le taux de mortalité des personnes en situation de handicap est plus élevé, les pathologies plus nombreuses : pour que la solidarité d’état fonctionne, chacun doit faire les efforts nécessaires. Aux praticiens, il est donc demandé d’accorder à tous les mêmes chances dans le parcours de soins.

Renforcer l’accès aux soins aux handicapés et à la prévention, une démarche permanente

Favoriser l’accès aux soins pour les personnes handicapées a un impact direct sur leur qualité de vie. Régulièrement, les élus et associations doivent intervenir pour faire avancer la situation. Un axe de travail se distingue particulièrement : aujourd’hui encore, l’obtention d’un rendez-vous avec un spécialiste est compliquée, notamment en centre-ville. Sans vouloir stigmatiser, on sait par exemple que les rendez-vous dentaire ou dans un cabinet d’ophtalmologie sont assez compliqués à obtenir. Aujourd’hui, le recours à l’hôpital publique est donc massivement utilisé pour combler ce manque. Cette situation n’est pas acceptable, notamment aujourd’hui en période de Covid. Elle sature les hôpitaux et complique le parcours de soins.

A ce titre, une initiative nommée forfait santé est expérimentée depuis juillet 2020. L’idée est de donner aux établissements médicaux-sociaux des fonds couvrant les dépenses parallèles à l’accompagnement des patients vivant avec un handicap. L’objectif est qu’il soit encore possible de se soigner en centre-ville. Mené par le Ministère à l’époque dirigé par Agnès Buzyn, l’idée directrice consistait à revoir le périmètre de soins des établissements et services médico-sociaux pour les personnes handicapées. Résultats dans quelques mois !

Pour aider dans notre action d’accès aux soins aux personnes handicapées, participez à l’enquête Handifaction pour impliquer les personnes handicapées dans la défense de leurs intérêts et améliorer la collecte de données.

Sources utilisées :
https://www.lemediasocial.fr/esms-pour-personnes-handicapees-un-forfait-sante-experimente_geo4jH
https://handicap.gouv.fr/presse/communiques-de-presse/article/agnes-buzyn-et-sophie-cluzel-prevoient-la-mise-en-oeuvre-des-2020-de-mesures